jouer argent en ligne

Quels sont les risques de la dependance aux jeux d’argent ?

Les joueurs aiment bien gagner et ne souhaitent jamais perdre un de ses paris ou de ces mises. Aucun d’entre eux ne se doute qu’en jouant trop souvent, ils s’ouvrent volontairement à la dépendance au jeu. La question qui se pose est la suivante : quels sont les risques de la dépendance aux jeux d’argent ? Si vous avez besoin de plus d’infos sur l’addiction au jeu d’argent, suivez ce lien : sixactualites.fr.

Quels sont les symptômes de l’addiction au jeu du hasard ?

Comme tous les amateurs, les abonnés aux jeux d’argent adorent participer et surtout à être sur la table du jeu. Pour cela, ils ne comptent pas la somme qu’ils déboursent. Ils deviennent accros peu à peu. La pathologie du jeu du hasard commence par la peur bleue de perdre son argent ou la sûreté d’être le seul heureux gagnant aux jeux. Dans ce stade, le participant addictif ne souffre ni de mot de tête, ni de manque d’air, au contraire, il vit très bien.

C’est à partir du moment où le joueur commence à perdre tout contrôle de lui-même que celui-ci commence à sentir le danger de sa passion. La plupart du temps, l’accro n’arrive pas à voir par lui seul qu’il souffre d’une maladie psychologique. D’habitude, les addicts au jeu d’argent refusent les jugements et les commentaires de ses entourages jusqu’à ce que c’est trop tard et qu’ils collectent des dettes pour pouvoir jouer au jeu d’argent.

Comment évolue la pathologie du jeu de chance ?

Lorsque le joueur ne se soigne pas durant le premier stade de la maladie c’est-à-dire quand ils deviennent inséparables aux jeux, la pathologie prend encore plus d’ampleur en lui. Il commence à développer une autre personnalité. Il devient petit à petit une autre personne ou peut être une autre espèce non-humaine. Il présentera peut-être des signes de souffrance de la double personnalité. Il pense une chose une minute et une minute après il songe à un autre sujet qui n’a rien à avoir avec le premier. Certains joueurs pathologiques décident après quelques années de crises d’arrêter de jouer aux jeux d’argent et puis sans une raison valable, ils reviennent dans le casino.

Ce dernier aspect de l’addiction aux jeux d’argent est la plus dangereuse. C’est ce que l’on appelle : la rechute. Quand une personne vit cette situation psychologique, les spécialistes pensent que la dose de la maladie a été doublée en lui. Dans ce cas-là, la thérapie sera de plus en plus difficiles sans l’aide de sa famille et la décision de la personne lui-même.

Quelles sont les sources sûres et rapides de l’addiction aux jeux d’argent ?

Les cibles principales de l’addiction aux jeux de chance sont surtout les joueurs aux jeux de table comme la loterie, aux jeux de casino et surtout ceux qui sont amoureux des paris hippiques et sportifs ainsi que du poker. Ce sont tous des jeux très amusants sûrs, mais qui demandent surtout un grand sens d’analyse et de calcul de probabilité. Les jeux de table tels que le Poker et la loterie sont attribués aux personnes doués en math et plus particulièrement le proba.

C’est la raison pour laquelle les parieurs et les amoureux des jeux de loteries et de poker courent plus de risque que n’importe quels autres joueurs au jeu de chance. Vu que ces jeux demandent une bonne dose de concentration aux participants, ces derniers se doivent d’apprendre déjà la logique du jeu et puis il prend goût à la victoire dès sa première bonne-main, à la fin, ils deviennent inséparables à la table du jeu comme s’ils y sont collés.

C’est là qu’ils attrapent la dépendance au jeu d’argent sans qu’il soit conscient du fait. Après quelques bons résultats, les joueurs pathologiques refusent toutes possibilité de perdre ou de jouer à son jeu d’argent préféré. C’est ainsi qu’évolue la maladie psychologique des dependants aux jeux d’argent.